Historique

En 1974, le matricule H 1604 voyait le jour.

Intimement lié à l’Institut Don Bosco, le VC Don Bosco est un enfant de l’enseignement rénové. Il voit en effet le jour dans le contexte d’une option «omnisports » dont il fut le prolongement grâce à Pierre Remue ainsi que d’autres professeurs d’éducation physique (B. Vlieghe, B. Duquesnoy, J. Dubois, J. Desmons et G.Ninove entre autre).

A l’aide de leurs élèves (JM Jacquet, V.Jacquart, P.Hazebrouck, M.Bouba et P. Delgrange), ils forment l’ossature de la première équipe affiliée à la Fédération Belge.

Et depuis toutes ces années, aussi bien sous la présidence de J. Dubois, que de M. Segard, A. Huvenne, M. Rogghe et C. Dussart, le Volley Club Don Bosco a toujours respecté la règle de l’école salésienne : la joie dans le travail et dans la réussite, fruit de l’effort.

Il s’est toujours voulu une grande famille dont le volley est le ciment, un club de formation sportive, de formation à la vie associative.

Homme de la première heure, Pierre Remue qui donna le goût du volley aux jeunes élèves de Don Bosco et les initia avec une rare persévérance, fut la pierre angulaire du club pendant de longues années, avant que lui et son cœur fatigué d’avoir trop donné nous laissent orphelins, en laissant à la barre du secrétariat son beau-fils Christian Decock qui hérita, en même temps de sa fille, de sa passion pour le don de soi à la collectivité, à l’apprentissage des jeunes tant au sport qu’aux valeurs de la vie associative.

Outre les diverses montées en provinciale 1, la création des 24 heures de volley sous la houlette de P. Dufromont et de M. Rogghe, les diverses formules de beach volley créées par JP Dussart, dont l’organisation mémorable d’une manche du championnat de Belgique, il convient également de rappeler les deux participations de ses jeunes au championnat d’Europe de la FNSEL avec notamment l’éclosion de talents tels que J. Vannieuwenhove, P. Dufromont, O. Buyse, M. Denauw, L. Deconinck ou encore A. Frédéricq.

Initialement implanté dans les installations sportives de l’Institut Don Bosco de Tournai, la fameuse « Bulle » faisant office de salle de sport dans les années 70, la destruction de cette dernière fin des années 80 obligea le club à de nombreuses pérégrinations dans diverses installations dont les plus célèbres furent la salle du « Skill » de Tournai et la salle « Omnisports » de Tournai également.

La saison 2002-2003 verra le club réintégrer enfin ses bases dans un hall de sport nouvellement construit. Malheureusement, les facilités initiales des années 70 et la mansuétude des frères « salésiens » de l’époque ont fait vite place à la dure réalité de l’ère moderne et le club réintègrera ses bases avec diverses contraintes liées au pouvoir organisateur de l’époque.

Cela empêchera le nouvel essor que les anciens espéraient de tout leur cœur et les moyens financiers seront plus que limités pour redorer le blason perdu lors des longues années d’exil….

Malgré  cela, les comitards toujours en place (Le noyau « dur » : Christian Decock, Catherine Dussart, Jean-Philippe Léger, Jean-Paul Dussart) depuis plus de 25 ans, bien aidés par divers bénévoles motivés, tiennent toujours le cap et le club, outre le fait de permettre à chacun de s’épanouir dans le sport, a pu s’enorgueillir de diverses réussites au niveau de la formation de leurs jeunes, citons entre autres et de manière non exhaustive Olivier Buyse (Ligue A Assa Mouscron), Joël Vannieuwenhove (Ligue B VTQB), Michel Denauw (Nationale 2 Lessines), Luc Deconninck (Wasmuel nationale 2), Dominique Léger (Nationale 1 Ipes tournai) Caroline Leunen (Skill Nationale 3) dans les années 80 et 90, Dimitri Lermitte (OTT nationale 2), Jean-Charles Kwittek (Skill Nationale 3) par après et dernièrement Guillaume Dussart (Nivelles Ligue B).